Traduction italien français

Traduction italien français

Pour votre traduction italien français, le choix de votre traducteur ne doit pas être fait au hasard. Il doit faire preuve d’une parfaite connaissance technique des deux langues, mais il doit également être capable de comprendre l’essence d’un texte pour en retranscrire l’esprit.

L’excellence de votre traduction italien français conditionne la crédibilité de votre entreprise et vos bons rapports avec vos partenaires commerciaux, qu’ils soient vos associés, clients ou fournisseurs. Le texte que vous leur remettez doit être agréable à lire et immédiatement compréhensible. Si vous leur donnez un texte peu clair, vous mettez en péril votre collaboration dès le départ, alors sélectionnez votre traducteur avec précaution.

 

Traduction italien français : ne vous fiez pas qu’aux seuls diplômes

Les diplômes pour un traducteur sont la preuve de sa maîtrise technique des langages, mais il lui faut davantage. Une traduction italien français littérale n’est pas satisfaisante pour restituer le fond d’un texte. Votre traducteur doit être capable d’aller au-delà et de transposer les intentions de l’auteur du texte.

Dès lors qu’il s’agit de textes professionnels, il doit être aussi capable de manier plusieurs niveaux de langue. L’écriture ne sera pas la même dans un contrat qui définit des clauses strictes, une plaquette publicitaire qui doit inciter à l’achat, ou un dossier qui a pour vocation de motiver des financiers.

 

La transposition des idées

Un traducteur doit maîtriser parfaitement les deux langues à l’écrit et à l’oral, c’est un minimum, mais ce n’est pas nécessaire. Il doit être capable d’interpréter les intentions qui sont contenues dans le texte.

Il existe dans chaque langue des tournures, des expressions et des références qui leur sont propres. Une bonne traduction italien français doit transposer les intentions du texte original. Cela implique de ne surtout pas se borner à effectuer une traduction littérale.

Quel que soit le type de document, la traduction italien français qui vous est remise doit être fluide et compréhensible. La qualité de la plume de votre traducteur a son importance.

 

La rigueur de la traduction italien français

Un traducteur doit nécessairement être rigoureux. Les approximations ne sont pas acceptables dans une traduction italien français et il ne doit pas non plus y avoir aucune ambiguïté. Les conséquences d’une mauvaise traduction peuvent avoir des conséquences délétères. En cas de litige, il sera trop tard pour rectifier.

Votre traducteur doit vous indiquer s’il a le moindre doute quant à la signification d’un texte. Il se peut que l’orignal soit lui-même ambigu ou qu’il ne saisisse pas la signification de termes techniques spécifiques. Il ne doit en aucun cas passer cette information sous silence. Vous en avertir n’est pas un aveu d’incompétence, mais bien au contraire la preuve qu’il prend son métier très au sérieux. Tâchez d’aborder ce sujet avant de lui confier vos textes.

 

L’adaptation en fonction du lecteur

Votre traduction italien français sera différente selon le type du public auquel elle s’adresse. Là encore, le ton, le vocabulaire et les expressions ne seront pas les mêmes s’il s’agit d’adapter un slogan publicitaire qui vante un produit pour les enfants ou s’il s’agit d’une demande de financement, même s’il s’agit toujours du même produit.

 

Fiabilité et confiance

Dès lors qu’il s’agit de documents professionnels, vous avez des délais à respecter et votre traducteur doit s’y tenir. Il doit être parfaitement fiable, sinon, c’est votre crédibilité auprès de vos partenaires commerciaux qui est remise en doute.

À partir du moment où vous vous entendez sur une tâche et qu’il l’accepte, il doit tenir son engagement et remettre sa traduction italien français dans le temps qui lui a été imparti.

D’autre part, vous devez exiger de sa part une discrétion absolue. Dans tous les cas, vous pouvez inclure dans son contrat une clause de confidentialité.

 

Voir nos traducteur italien – français, cliquez ici.