Développeur freelance

Développeur freelance

Face à la place toujours plus importante que prend l’Internet dans les conditions de réussite d’une entreprise, il est de plus en plus courant de devoir faire appel à un développeur freelance. Alors que les entreprises pouvaient jusque-là se contenter de résoudre leurs problématiques en interne, elles doivent désormais passer par un professionnel à qui elles peuvent confier leur projet en toute confiance.

 

En quoi consiste le métier de développeur freelance ?

Le développeur freelance a pour mission de développer des interfaces web adaptées pour chaque client. Les besoins sont multiples : site Intranet, site Internet, applications web, applications smartphone, outils en ligne…

Le développeur freelance est en relation avec le chef de projet, ou la direction pour les petites entreprises. Selon l’objectif fixé, il élabore lui-même, ou participe à l’élaboration, du cahier des charges et prend part à sa rédaction. C’est à lui que revient d’assumer l’aspect technique que ne maîtrise pas forcément le chef d’entreprise ou le chef de projet.

Le développeur freelance doit donc posséder une culture informatique et web conséquente, afin de pouvoir maîtriser les nouvelles technologies et en appréhender l’évolution.

 

Les missions du développeur freelance

Les missions du développeur freelance sont multiples, et la chronologie est la suivante :

1 – l’analyse des besoins : le développeur freelance doit pouvoir évaluer les besoins réels, afin de pouvoir choisir les techniques adaptées pour leur apporter une réponse. C’est le stade de la rédaction du cahier des charges ;

  • la conception du projet (site, application, outil…) : il est responsable de l’architecture visuelle et technique, ainsi que de sa base de données ;
  • le développement : cette phase consiste à rédiger les lignes de code des différentes parties du projet. C’est au cours de cette phase que sont effectués tous les ajustements pour pouvoir atteindre l’objectif fixé, en fonction des problèmes rencontrés ;
  • la phase de test et de mise en production : le projet est en place et son fonctionnement doit être testé. Pendant cette phase, les erreurs et bugs sont corrigés (en collaboration avec les web designers et autres développeurs) ;
  • le lancement final du site ;
  • le développement du support technique : ce support sert en cas de dysfonctionnement, mais aussi pour effectuer des mises à jour ;
  • la veille pour mettre en place une sorte de service après-vente qui assure le bon fonctionnement du projet.

Comment choisir votre développeur freelance ?

Pour choisir votre développeur freelance, intéressez-vous à son expérience. Il doit pouvoir vous apporter des preuves de ses précédentes réalisations qui vous donneront une idée de ses compétences et de son style.

Un développeur freelance doit savoir travailler en totale autonomie, mais aussi au sein d’une équipe, car il doit collaborer avec la direction (ou le chef de projet) et le web designer.

Il est crucial que votre développeur web se tiennent constamment au fait des dernières innovations et connaisse toutes les modes et tendances. Ensuite, Il doit parfaitement maîtriser de multiples outils et technologies relatives aux métiers de l’Internet. Il doit également connaître plusieurs langages web ; les principaux bien sûr, mais plus sa culture est diversifiée, plus il sera agile pour trouver les solutions sur mesure qui vous conviennent.

La rigueur est une qualité très importante pour un développeur freelance. L’industrie du net ne supporte pas l’approximation ; la concurrence est trop rude pour se contenter de l’à peu près. Si vous voulez vous démarquer, il vous faut un projet sans faille, préparé et mis en œuvre avec la plus grande précision.

Lors de votre entretien avec votre potentiel futur développeur freelance, testez sa capacité d’écoute qui vous permettra de travailler en bonne intelligence avec lui. Voyez s’il se montre réactif et s’il sait s’adapter rapidement à un nouvel environnement.

 

Voir nos développeurs web cliquer ici