Community manager freelance

Community manager freelance

Les réseaux sociaux étant désormais incontournables, vous devez suivre les vôtres avec la plus grande attention, car leur influence est puissante. Si vous n’avez ni les connaissances, ni l’envie de vous former, ni le temps, vous devez vous adjoindre les services d’un community manager freelance qui va s’en occuper pour vous.

 

Qu’est-ce qu’un community manager freelance ?

Le community manager freelance se charge du développement et de la gestion de la présence de votre entreprise sur les réseaux sociaux. Il doit fédérer l’intérêt des visiteurs et les inciter à réagir, commenter, liker et partager.

Il s’occupe aussi de développer l’aspect promotionnel, avec la mise en place d’actions, d’événements ou de jeux concours qui vont booster les audiences, en même temps que la réputation de l’entreprise.

Le community manager freelance n’est pas un salarié, mais travaille à son compte et propose ses services à plusieurs annonceurs à la fois.

Les missions pouvant être confiées à un community manager freelance sont les suivantes :

  • l’analyse des tendances sur les réseaux sociaux ;
  • la veille sociale et concurrentielle ;
  • l’élaboration de la stratégie sociale ;
  • le suivi de l’e-réputation ;
  • le choix et l’analyse des indicateurs clés de performance (les KPI – Key Performance Indicators) ;
  • la création du planning éditorial ;
  • le contrôle de la modération…

Comment bien choisir votre community manager freelance ?

Vous le constatez, la tâche du community manager freelance est très diversifiée. Si vous vous intéressez peu ou pas du tout aux réseaux sociaux, voici quelques conseils pour bien le choisir.

La passion avant tout

Pour suivre les réseaux sociaux en permanence et rester toujours informé des dernières tendances, il faut forcément de la passion. Votre CM doit tout connaître de l’Internet dans toutes ses dimensions : ses outils, son fonctionnement, les innovations, les modes… Il doit établir une veille permanente et toujours conserver l’esprit ouvert.

Le community manager freelance n’a pas besoin d’être un grand technicien, mais il doit obligatoirement être un passionné.

Vérifiez son expérience

Demandez-lui les liens des réseaux pour lesquels il travaille déjà. Au-delà de ses compétences, vous pourrez juger de son implication et découvrir si ce qu’il fait vous plaît et est en accord avec l’esprit de votre société.

La disponibilité

Sur les réseaux sociaux plus que n’importe où ailleurs, la viralité propage les informations à une vitesse spectaculaire. Si vous êtes victime d’un mauvais buzz, votre community manager freelance doit pouvoir redresser la barre immédiatement, avant que la situation n’empire.

Il doit aussi être réactif lorsque vous avez une information à faire passer. Il n’est pas question d’attendre.

Sa polyvalence

Votre community manager freelance doit pouvoir s’adapter au secteur d’activité de votre entreprise. Le fond et la forme à utiliser ne sont pas les mêmes selon que vous vous adressez à des particuliers ou à des professionnels, et les messages sont aussi différents selon les services et les produits que vous vendez.

Là encore, vous devez l’interroger sur son expérience pour savoir s’il est ou non capable de s’adapter à vous.

Sa culture générale et ses aptitudes de rédacteur

Un bon community manager freelance doit être tout terrain et posséder une large culture générale.

Vous devez également veiller à la façon dont il manie la langue française, à l’écrit, comme à l’oral. Il peut décider de sous-traiter sa rédaction, mais il doit cependant être capable de déceler toutes les fautes d’orthographe, grammaire et syntaxe qui donnent une image désastreuse à une entreprise. Il ne doit pas non plus se contenter de phrases jetées à la va-vite qui dénotent un niveau bas de gamme, car cette négligence écornera fatalement votre image.

Demandez à votre community manager freelance d’être précis et rigoureux, en français, comme dans tous les autres domaines.

Voir nos community manager, cliquez ici.